Le Lapin de Garenne

Lapin dans garenneLa population de Lapins lozériens est en régression dans plus de 40 % des communes et y a disparu dans 30 %. Le Lapin a commencé à disparaître dans les Cévennes en 1960, puis sa disparition s’est étendue vers le nord-ouest surtout dans les années 80. Cette population déjà naturellement fragmentée et fragile, a du être fortement affectée par le virus de la myxomatose dès 1955 et après plusieurs sursauts durant les années 60 et 70, des secteurs se sont littéralement vidés.

 


Gestion

Des efforts de repeuplements cynégétiques avec des animaux vaccinés contribuent à recréer ou renforcer des petites populations. 25 % des sociétés de chasse lâchent des Lapins, en majorité se sont des lâchers de repeuplements (été et printemps) avec en moyenne 30 Lapins lâchés. Ils sont essentiellement de souche naturelle française. Dans les années 80 et début 90, ils étaient originaires de Camargue, ensuite ils vinrent de la région parisienne et aujourd’hui la FDC se procure des individus dans des élevages reconnus pour la qualité génétique des souches élevées.

Il est possible d’établir une convention pour la réintroduction du lapin de garenne entre la fédération et un territoire de chasse.

 

Prélèvements

On estime les prélèvements avec le retour des Carnets de Prélèvements Universels (CPU). Pour la saison 2011/2012, près de 1000 lapins ont été prélevés à la chasse en Lozère. Les prélèvements sont en forte baisse depuis près de 40 ans.

Calendrier

avril 2017
L M M J V S D
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

Facebook

Validez votre permis de chasse

boutonvalider.png

Assurance Chasse

pic05029